1974 2 2.jpg hrc1945a.jpg

HENRI DUBOIS (1917-1996)

Henri René Maurice Dubois, gendre de Paul Stevenino et mari d’Anne-Marie Stevenino est une personnalité du protestantisme français.

De formation scientifique, de famille ouvrière et athée, Henri Dubois s’est converti au christianisme. Ressentant un appel alors qu’il était incroyant et rationaliste il est devenu alors prêtre catholique romain. En raison de ses convictions il a été excommunié en 1954 par Rome. Il a dit alors ressentir existentiellement l’expérience de Luther. Pasteur protestant réformé à partir de 1962 il a marqué son Eglise et les différentes paroisses où il s’est engagé par son ouverture d’esprit, son esprit de tolérance, son engagement œcuménique, et son souci de dialogue bien au-delà des frontières du christianisme et de la foi. Encore aujourd’hui les descendants de ses paroissiens catholiques dans les paroisses où il avait été prêtre catholique, presque 60 ans plus tard, restent marqués par son passage et son engagement désintéressé en fidélité avec ses convictions évangéliques.

Les photos ci-dessous de cette page web sont après 1954, les photos de la page spéciale excommunication 1954 sont sur la période 1940-1955

Page spéciale « excommunication 1954 »

image005.gif Cliquez ici pour accéder à la page spéciale « excommunication 1954 »

Mise en ligne de l’ouvrage « Excommunication 1954, la mise au point d’un curé avec sa Paroisse et son Evêque »

 

henridubois.png

Henri Dubois à Antibes en 1960 avec son épouse Anne-Marie Stevenino et ses beau-parents, Paul Stevenino et Marguerite Bachofen-Stevenino

Vallorbe 1960 2site.jpg

En mars 1959 à Vallorbe avec Anne-Marie Stevenino son épouse, Jean-Daniel Dubois leur fils ainé, Hélène et Henri Bachofen, frère et belle sœur de Marguerite Stevenino Bachofen l’épouse de Paul Stevenino, Henri Dubois le père d’Henri Dubois (qui portait le même prénom)

02 09 1962 2site.jpg

Henri Dubois avec sa femme Anne-Marie Stevenino à l’occasion de l’anniversaire de leur fils David et de son beau-père à Antibes, le 3 septembre 1962

Avril 1962 3 site.jpgAvril 1962 2site.jpg

Partie de cartes à Antibes en avril 1962 avec ses beau-parents, Paul et Marguerite Stevenino, sa tante, Janine Stevenino (sœur de Marguerite Bachofen), son épouse, Anne-Marie Stevenino

1b.jpeg2 1408 1965b.jpeg

Henri Dubois, son épouse Anne-Marie Dubois Stevenino, leur fils David, avec la famille Cassagne à Tarbes le 14 août 1965

Sans titre.jpg

Henri-René Dubois le 31 décembre 1966 avec ses catéchumènes alors qu’il était pasteur à Tarbes. De gauche à droite on reconnait Françoise Lacoste, Marylise Labant, Didier Guilloz, Michèle Vergez (en haut), Martine Clément (en bas), Jacqueline Aguilla, Jean Labant, Michel Buffat,  Geneviève Aguilla, et Henri Dubois

Tarbes à définirsite.jpg

Alors pasteur à Tarbes on reconnait sur cette photo Rose-Marie Murcia, Martine et Eliane Langlet,  Gaston Labant, Françoise Grand Clément, Marie-Louise Cazajus, Claire Labant, Jean Birbé  La photo ci-dessous est prise au presbytère de Bagnères de Bigorre. La paroisse de Tarbes avait alors deux presbytères dont celui de Bagnères très agréable en été. On retrouve sur cette photo avec Henri Dubois, Anne-Marie Dubois-Stevenino, Georges Balard, Solange (marraine de Paul Emmanuel Dubois-Stevenino) et Claude Balard.

 

bagn1a.jpg

 

PE 1007 1968 2site.jpg

En juillet 1968 à la naissance de Paul-Emmanuel

hpea.jpg

Henri Dubois et Paul-Emmanuel Dubois Stevenino en 1971

papa-pe-madeleine.jpeg

 

Henri Dubois avec sa sœur « adoptive » Madeleine Balard et son fils Paul-Emmanuel à Toulouse

Henri Dubois était fils unique mais Madeleine Balard, sa cousine germaine, a été élevée avec lui par ses parents (les parents de Madeleine Balard et son frère étant décédés au début de la seconde guerre mondiale)

Luzenacfin60.jpeg

Georges Balard, Anne-Marie Stevenino-Dubois, Henri Dubois, David Dubois et Claude Balard en 1970 à Luzenac

La maison des Esteillès, sur la commune de Luzenac et de Unac dans l’Ariège était une maison familiale des parents d’Henri Dubois. Cette vieille maison a été vendue il y a quelques années.

1509 1989 antibes.jpg

Henri Dubois et sa femme Anne-Marie Dubois-Stevenino le 15 septembre 1989 à Antibes avec Odette et Pierre Buffat-Sartoud

Odette et Pierre Buffat étaient des anciens paroissiens d’Henri Dubois quand il fût pasteur à l’Eglise Réformée de Tarbes entre 1962 et 1970. Tous deux très engagés dans la paroisse, Odette jouant de l’harmonium et Pierre étant membre du conseil presbytéral et responsable de la chorale. La famille Buffat, comme la famille Labant et la famille Lufuste de Tarbes sont restés très proches d’Henri et Anne-Marie Dubois ils sont devenus avec le temps des amis proches.

0707 90 2.jpg

En 1990 à Antibes avec Madeleine Balard

1994Claudine.jpg

En 1993 avec Claudine Cagné

Le mari de Claudine Cagné était un ami d’Henri Dubois. Il fut comme lui prêtre catholique et est devenu par la suite aussi pasteur à l’Eglise Réformée de France. Claudine Cagné est encore aujourd’hui très engagée dans sa paroisse à Tarbes. Elle fut très proche de Paul-Emmanuel Dubois Stevenino qui allait chaque année faire des séjours chez elle.

SOUVENIRS 1994 2 2.jpeg

En septembre 1994 avec sa femme Anne-Marie Dubois Stevenino, sa belle-fille Marie-Line et son fils David

 

 

image046.gif  Cliquez

 

Pour tous contact avec la famille Dubois-Stevenino ou pour toutes informations : informations@dubois-stevenino.org

 

Droits réservés pour tous pays ©dubois-stevenino.org